Salon du livre et de la BD d'Île-de-France - 1/2 février 2020 - Mennecy

Zerriouh

BD

1992 est l’année de des débuts de Zerriouh dans le milieu professionnel du bâtiment où, pendant trois ans, il essaye activement d’y sévir pensant être là une possibilité de carrière. Mais les « démons de la B.D. allaient bien vite le rappeler à l’ordre.

1994 : il participe avec des copains à la création du fanzine « Krom » à Amiens.

Passionné de sport de combat, cela lui donne l’idée de créer un univers basé exclusivement sur des tournois de combat. Ainsi qu’est née sa première série, « Tournois ». Voyant que le public réagit bien à ses premières armes dans la B.D., il tente, dès 1995, une approche auprès des éditeurs basés essentiellement à Paris et ce, pendant presque 4 ans. Mais rien n’y fait. La réputation négative du manga ou bien le fait que cela soit fait par des français, ne convainc guère les professionnels de l’édition (à une ou deux exceptions près).

Il se tourne donc vers l’édition de presse. C’est dans le magazine « Yoko » que sont éditées les planches de sa nouvelle série « Métro-City 2097 ». Cette aventure incroyable durera presque deux ans. La suite, il vous la racontera si vous venez sur son stand.

Bibliographie

 

The Rolling Floyd (de 2014 à 2015)

Chroniques d’un mangaka (de 2010 à 2017)

Kenro (de 2007 à 2008)

Léa Parker (de 2005 à 2006)

Metro-city 2097 (2006)

Shogun Mag (puis Shogun Shonen) (de 2006 à 2008)

Les Filles de Soleil (2003)

Les Poussières de l’infini (de 2003 à 2004)

Eloïms (2001)